Les 10 et 11 mai derniers, Kultur | lx – Arts Council Luxembourg a accueilli une délégation de 20 professionnel.le.s venue.es de Belgique, d’Allemagne, de France, des Pays-Bas, du Togo, d’Italie et du Royaume-Uni à venir découvrir la sélection luxembourgeoise présentée par Like A Jazz Machine, un festival international de jazz organisé par le Centre culturel régional opderschmelz.

Dans le cadre de ce Focus Jazz, Kultur | lx a proposé plusieurs moments de réseautage, dont une séance de speedmeetings qui a permis à la scène locale de rencontrer la délégation internationale invitée à l’événement. Ces moments privilégiés contribuent fortement à la visibilité du jazz luxembourgeois au niveau international.

La délégation internationale a également eu l’occasion de découvrir les musicien.ne.s luxembourgeois.es qui étaient présenté.e.s par Like A Jazz Machine. Claire Parsons a pu ainsi montrer le résultat de sa résidence à opderschmelz avec Eran Har Even et Ziv Ravitz, de même que Daniel Migliosi avec son projet On the Edge. Le 11 mai, Like A Jazz Machine s’est délocalisé le temps d’un après-midi à la Brasserie KANTIN pour proposer plusieurs showcases : le jazz onyrique de Jambal, la musique fantasque et dynamique de LINQ, et l’aventure sonore singulière de Maxime Bender avec le producteur Napoleon Gold. En début de soirée, Greg Lamy, Jeff Herr, Pascal Schumacher et Marc Demuth se sont réunis sur scène pour proposer une sélection de ballades. Enfin, Michel Meis a fait danser le public de la KANTIN avec son projet KOLIBRI, porté aussi par Jérôme Klein, Pol Belardi et Maxime Bender.

Vos réglages cookies empêchent le chargement de ce contenu. Pour avoir accès, veuillez
" frameborder="0" allowfullscreen data-requires-vendor-consent="Youtube">

Organisés par l’ensemble des départements de Kultur | lx, les Focus sont des dispositifs qui facilitent la connexion entre professionnel.le.s luxembourgeois.es et internationaux. Ils sont aussi des facteurs de promotion essentiels et sont des catalyseurs pour la diffusion des artistes en-dehors des frontières luxembourgeoises. Kultur | lx souhaiterait ainsi remercier son partenaire opderschmelz pour le succès de cette opération, ainsi que les artistes et acteur.trice.s de la scène luxembourgeoise qui ont pris part à l’événement.

En partenariat avec le festival USINA, Kultur | lx – Arts Council Luxembourg aura le plaisir d’inviter une délégation de professionnel.le.s de l’industrie musicale européenne les vendredi 31 mai et samedi 1er juin afin de (re)découvrir et d’établir des liens avec des artistes et professionnel.le.s luxembourgeois.es évoluant dans le domaine des musiques actuelles (Rock/Pop/Electro/R’n’B/Hip-Hop). En plus des festivités prévues à l’occasion du festival USINA à Neischmelz, des activités additionnelles se dérouleront au 1535 Creative Hub à Differdange ainsi qu’au CCRD opderschmelz à Dudelange.

Durant ces deux journées de Focus, les invités auront l’opportunité d’assister à des spectacles, de rencontrer les acteurs locaux de la scène musicale et d’explorer le potentiel créatif du Grand-Duché dans le domaine de la musique. Le programme comprendra également une session de pitching et de speedmeeting, permettant ainsi aux musicien.ne.s et professionnel.le.s locaux de se présenter et de partager leurs projets directement avec les délégués internationaux.

Voici un bref aperçu du programme :
Vendredi 31 mai – Réception de bienvenue et showcase au 1535 Creative Hub et showcase de Them Lights, Pleasing et MAZ Univerze
Samedi 1er juin – Session de pitching et de speedmeeting au CCRD opderschmelz | Festival USINA avec CHAiLD, C’est Karma, Bartleby Delicate, Ryvage, Culture the Kid, CRO, Joris, English Teacher and Kids et Buns.

À propos du festival USINA :
USINA est un festival collaboratif sur deux jours, organisé par la municipalité de Dudelange, De Gudde Wëllen et den Atelier. Il offre une programmation artistique diversifiée, mettant en avant des artistes locaux et internationaux dans les domaines de la musique, du théâtre, de la danse et des arts visuels. Découvrez la programmation complète ici.

Depuis plusieurs années, Kultur | lx – Arts Council Luxembourg et le festival Like A Jazz Machine collaborent pour la mise en valeur de la scène jazz luxembourgeoise. Les 10 et 11 mai prochains, Kultur | lx invitera une délégation de professionnel.le.s venu.e.s de l’étranger à découvrir les propositions luxembourgeoises du festival.

Like A Jazz Machine présentera deux (pas si) nouveaux venus, Jambal et LINQ, qui apportent un vent de nouvelles inspirations musicales sur la scène locale, ainsi que la collaboration du saxophoniste Maxime Bender avec le producteur Napoleon Gold. Like A Jazz Machine présentera aussi le résultat de trois résidences, composantes fortes du festival : la collaboration de la vocaliste Claire Parsons avec le batteur Ziv Ravitz et le guitariste Eran Har Even, le nouveau projet On the Edge du trompettiste Daniel Migliosi avec son quintet de choc, et la réunion de Pascal Schumacher, Greg Lamy, Marc Demuth et Jeff Herr, quatre noms bien connus de la scène luxembourgeoise. Pour finir en beauté, Michel Meis et son projet Kolibri feront danser le public jusqu’au bout de la nuit !

Comme dans chaque Focus organisé par Kultur | lx, la délégation invitée pourra donc (re)découvrir ces artistes et participer à des activités de réseautage pour venir à la rencontre des professionnel.le.s, programmateur.trice.s et artistes de jazz du Luxembourg. Entre autres, Kultur | lx organisera une séance de speedmeeting le 11 mai 2024 pour permettre aux délégations luxembourgeoise et internationale de dialoguer et d’échanger sur des possibilités futures de diffusion et de collaboration.

Découvrez le programme complet du festival ici.

Cette année, la saison des festivals a débuté en force aux Pays-Bas : le festival Eurosonic Noorderslag (ESNS), le plus grand événement européen de musique live, s’est tenu à Groningue du 17 au 20 janvier. Kultur | lx – Arts Council Luxembourg a participé activement à la promotion des artistes luxembourgeois.e, à des événements de réseautage et à diverses conférences pour se familiariser avec les tendances futures du secteur. Une délégation de professionnel.le.s luxembourgeois.es (parmi lesquels den Atelier, de Gudde Wëllen, Kulturfabrik, opderschmelz, Rotondes, Beast, Cooperations, Them Lights, Konektis Entertainment) a également participé au festival pour créer des liens, rencontrer des experts de l’industrie et découvrir de nouveaux talents. Deux artistes luxembourgeois.e se sont distingués dans le programme dense du festival : CHAiLD et C’est Karma.

Lors de la soirée d’ouverture du festival, CHAiLD a impressionné le public international avec une performance phénoménale au Simplon UP. Avec deux participations à l’ESNS et au Reeperbahn Festival en septembre de l’année dernière, CHAiLD a eu l’occasion de jouer dans les deux principaux festivals de showcase européens en seulement quatre mois, soulignant ainsi son importance croissante sur la scène musicale européenne.

C’est Karma, sélectionnée par la radio publique luxembourgeoise 100,7, est montée sur scène le jeudi devant une salle comble de délégués et de fans au VERA, un lieu légendaire qui a accueilli des groupes tels que Nirvana, U2, Sonic Youth et Soundgarden dans les années 1980. Comme c’est souvent le cas lors des festivals de showcases, chaque représentation à l’ESNS est limitée à 40 minutes. Dans ce court laps de temps, C’est Karma a réussi à captiver le public et à le plonger dans son fascinant cosmos musical. La performance a été enregistrée par la chaîne de télévision publique allemande WDR et sera diffusée dans le cadre de leur célèbre programme Rockpalast le 18 mars 2024.

Vos réglages cookies empêchent le chargement de ce contenu. Pour avoir accès, veuillez
" frameborder="0" allowfullscreen data-requires-vendor-consent="Youtube">

Jouer à l’ESNS ne se limite pas à la participation au festival en janvier. Les artistes présents au à Groningue sont également intégrés au programme d’échange du réseau ESNS. ESNS Exchange facilite le booking d’artistes européens dans des festivals en dehors de leur pays d’origine. Il collabore avec l’Union européenne de radio-télévision (UER), les bureaux d’exports et les médias locaux (le partenaire luxembourgeois est la radio 100,7) afin de générer une exposition médiatique significative pour les artistes. ESNS Exchange vise à donner un coup de pouce à la carrière internationale des artistes européens.

L’année à venir s’annonce certainement pleine d’événements pour CHAiLD et C’est Karma.

À l’approche du festival Eurosonic Noorderslag (ESNS) 2024 à Groningue aux Pays-Bas, les passionnés de musique et les professionnels du secteur se préparent à découvrir de nouveaux talents émergents européens. Du 17 au 21 janvier, l’événement accueillera près de 4 000 délégués et quelques 40 000 visiteurs qui pourront découvrir les 294 artistes européens du line-up.

Le jeune artiste électro pop et auteur-compositeur-interprète CHAiLD représentera le Luxembourg aux côtés de C’est Karma. Influencé par des artistes tels que Troye Sivan, Sam Smith, Julia Michaels et Mø, CHAiLD a créé un style pop distinctif qui intègre ses racines italiennes, créant un voyage sonore qui résonne avec authenticité. Au-delà de ses prouesses musicales, CHAiLD est une voix générationnelle pour la jeunesse queer, offrant un canal d’expression personnelle à travers ses mélodies évocatrices.

Les artistes qui se produiront à Eurosonic seront également intégrés dans le programme d’échange de l’ESNS, qui aide les artistes européens à être programmés pour des festivals en dehors de leur pays d’origine, leur offrant une exposition médiatique plus large grâce à la collaboration avec l’UER (dont la radio 100,7 est membre), les bureaux d’exportation (parmi lesquels Kultur | lx – Arts Council Luxembourg) et les médias locaux.

Vos réglages cookies empêchent le chargement de ce contenu. Pour avoir accès, veuillez
" frameborder="0" allowfullscreen data-requires-vendor-consent="Youtube">

Plus d’informations ici.

Après un premier Focus consacré à la musique contemporaine qui a eu lieu en septembre 2022 dans le cadre du Festival 33,7 organisé par United Instruments of Lucilin et la Kulturfabrik, Kultur | lx – Arts Council Luxembourg s’associe à la Philharmonie Luxembourg pour organiser un second Focus dans le cadre du festival rainy days, du 17 au 19 novembre 2023.

Le programme, placé sous la direction artistique de Catherine Kontz, mettra en lumière les compositeurs.trices luxembourgeois.e.s Albena Petrovic, Roby Steinmetzer, Marco Pütz, Catherine Kontz, Nik Bohnenberger, Camille Kerger, ou encore Ivan Boumans. Les ensembles Ars Nova Lux, United Instruments of Lucilin, Noise Watchers Unlimited, ou encore le Trio WAS+, partageront l’affiche avec le Langham Research Centre, ou encore l’ensemble belge Ictus.

Pendant ces trois journées de Focus, Kultur | lx invitera une délégation de professionnel.le.s étrangers issus de festivals et ensembles spécialisés dans la musique contemporaine. Ces invitations s’inscrivent dans les missions de promotion et d’identification de la scène luxembourgeoise de Kultur | lx. D’une part, les professionnel.le.s invité.e.s auront de nombreuses occasions d’assister aux représentations mettant à l’honneur des compositeurs.trices et interprètes luxembourgeois. D’autre part, ce Focus donnera lieu à des moments d’échanges, notamment à une séance de « speed meetings » qui permettra aux artistes et professionnel.le.s luxembourgeois.es de rencontrer la délégation internationale. Ces moments de rencontres ont une importance capitale pour l’établissement de contacts et synergies afin de permettre l’identification et la circulation de la création musicale luxembourgeoise au niveau international.

À propos de rainy days
rainy days est un festival de musiques nouvelles. Pendant quatre jours, l’événement propose une multitude d’aperçus et de perspectives dans différents formats compacts, qui s’adressent aussi bien à un public d’experts qu’à des curieux qui veulent se faire une première impression de tout ce qui se passe actuellement dans le vaste monde de la création musicale – une expérience esthétique pour l’instant et de quoi nourrir sa mémoire!

Cette édition est consacrée à la thématique de la mémoire, très largement évoquée dans les arts. Les concerts, performances, installations présentés pendant le festival mettent en relation, chacun à leur manière, les histoires sonores, récits, fragments de mémoire et bribes de souvenir dans un programme qui s’étend de Morton Feldman et Christian Wolff à des compositeurs.trices de la scène émergente.

Vos réglages cookies empêchent le chargement de ce contenu. Pour avoir accès, veuillez
" frameborder="0" allowfullscreen data-requires-vendor-consent="Youtube">

Depuis 2016, Lët’z Arles emmène un brin de la création luxembourgeoise aux Rencontres d’Arles. Association de soutien et de promotion de la photographie et des artistes liés au Luxembourg, Lët’z Arles offre chaque année à des artistes un dispositif de création et de diffusion complet. Du 1er juillet au 22 septembre 2024, c’est le photographe luxembourgeois Michel Medinger qui exposera à la Chapelle de la Charité sous le commissariat de Sylvie Meunier.

Né en 1941 au Luxembourg, Michel Medinger a progressivement développé une pratique photographique régulière. Autodidacte, il a expérimenté de nombreuses techniques : la photographie N/B, le travail en chambre noire avec des chimies de sa propre facture, le cibachrome ou encore les polaroïds, en se construisant un univers tout à fait particulier. Grand collectionneur d’objets, il met en scène ces techniques dans des compositions étranges emplies d’un humour irrévérencieux. Ses photographies sont empreintes de second degré et de poésie, parfois sur des sujets iconoclastes. Au-delà de son atelier, il puise dans les objets de son environnement quotidien pour construire ses compositions et ses tableaux photographiques, comme un cabinet de curiosité. En les mettant en scène obsessionnellement, avec un penchant pour le surréalisme, il introduit une narration et des rapports d’échelle singuliers. Michel Medinger ne laisse rien au hasard.
Ses travaux ont conduit l’artiste dans le monde entier. Il a exposé ses Polaroïd Masterprints à Pékin, il a participé à des expositions au Luxembourg, en France, aux Etats-Unis, au Danemark, en Russie, en Pologne et au Japon.

Après leur prestation au festival USINA23, où ils ont été remarqués par le célèbre booker belge Peter Verstraelen, et leur show aux Rotondes pour la sortie de leur EP, le groupe composé de Georges Goerens et Niels Engel, connu sous le nom d’ENGLBRT, se prépare à conquérir les scènes de nos voisins français et belges.

Leur première performance à l’étranger est prévue pour le 8 novembre au Crossroads Festival à Roubaix (France). Créé en 2016, ce festival vise à promouvoir les artistes français et internationaux tout en offrant une plateforme de réseautage pour les professionnels.

Le son unique d’ENGLBRT, mélangeant électro, jazz contemporain et pop indie soigneusement élaboré, résonnera également le 22 novembre au De Zwerver in Leffinge (Belgique), où ils assureront la première partie du concert à guichets fermés des Compact Disk Dummies.

Vos réglages cookies empêchent le chargement de ce contenu. Pour avoir accès, veuillez
" frameborder="0" allowfullscreen data-requires-vendor-consent="Youtube">

Début janvier, Groningue (Pays-Bas) sera le point de convergence des amateurs de musique et des professionnels internationaux de l’industrie musicale. Du 17 au 21 janvier, l’ESNS (Eurosonic Noorderslag) présentera plus de 350 artistes émergents européens qui auront l’opportunité de se produire devant 4 000 délégués et environ 40 000 visiteurs. Deux artistes luxembourgeois font partie de la sélection. C’est Karma a déjà été annoncée sur la recommandation de la radio 100,7. La musicienne, activiste passionnée et amatrice de pâtes fera ses débuts à l’ESNS. Le deuxième artiste sera annoncé dans les semaines à venir.

Les artistes qui se produiront à Eurosonic seront également intégrés dans le programme d’échange de l’ESNS, qui aide les artistes européens à être programmés dans des festivals en dehors de leur pays d’origine, leur offrant une exposition médiatique plus large grâce à la collaboration avec l’UER (dont la radio 100,7 est membre), les bureaux d’exportation (y compris Kultur | lx – Arts Council Luxembourg) et les médias locaux.

Vos réglages cookies empêchent le chargement de ce contenu. Pour avoir accès, veuillez
" frameborder="0" allowfullscreen data-requires-vendor-consent="Youtube">

Plus d’informations ICI.

Sŵn (prononcé : suːn) est le mot gallois pour « son/bruit » et aussi le nom de l’un des festivals de musique les plus excitants de Grande-Bretagne, qui met l’accent sur les artistes émergents. Le festival Sŵn se déroule à Cardiff du 20 au 22 octobre. Dans le cadre de la collaboration entre Kultur | lx et le réseau Excite, DasRADIAL a été choisi pour se produire au Fuel Rock Club, le dimanche 22 octobre.

DasRADIAL est né des absurdités de notre ère numérique : un être, pas un homme, ni une machine, marche entre rêve et réalité. Max Thommes, batteur du groupe INBORN! pendant 10 ans (produit par le célèbre producteur Ross Robinson) et acteur suit sa propre voie depuis 2019, créant un cosmos dystopique avec DasRADIAL. Après plusieurs productions pour le Théâtre d’État allemand, il a également produit la chanson titre du documentaire d’Arte « UNTERM_RADAR ». Avec ses rythmes électroniques et ses paroles acérées, DasRADIAL recherche désormais la symbiose entre figure artistique et performance musicale live. Son nouveau single, « LIEBES-DRANG », a été publié il y a deux semaines.

Vos réglages cookies empêchent le chargement de ce contenu. Pour avoir accès, veuillez
" frameborder="0" allowfullscreen data-requires-vendor-consent="Youtube">

Excite est un projet hautement collaboratif entre neuf organisations partenaires basées en Europe (Belgique, Allemagne, Danemark, Finlande, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Suède, Royaume-Uni) qui s’appuie sur un mécanisme dynamique pour accélérer l’internationalisation des jeunes artistes et des entreprises musicales au début de leur carrière et de leur développement. Le modèle de prestation s’articule autour d’un noyau de dix festivals partenaires sur leurs marchés respectifs, avec un petit nombre de festivals et de conférences associés dans différents territoires – plus un showcase qui a eu lieu cette année à The Great Escape à Brighton, au Royaume-Uni.

Plus d’informations et billets sont disponibles ici.