Actualités

25.06.2024 #musique #newsKulturlx

Culture the Kid et Pleasing participent cette année au programme d'échange EXCITE

Kultur | lx – Arts Council Luxembourg est un partenaire engagé dans le réseau EXCITE, qui regroupe huit bureaux d’export de la musique à travers l’Europe (BE, DE, DK, LU, NO, NL, SE, UK) pour soutenir les carrières internationales des artistes. L’une des principales activités d’EXCITE consiste à offrir aux artistes des pays membres une plus grande expérience internationale de la scène, notamment en soutenant des festivals partenaires qui donnent aux artistes d’EXCITE des opportunités de se produire.

Au Luxembourg, le festival partenaire de cette année était Koll an Aktioun, qui s’est tenu à Haut-Martelange à la mi-mai. Cette initiative offre aux artistes luxembourgeois sélectionnés l’opportunité de se produire sur des scènes de festival renommés. Culture the Kid, l’un des artistes 2024 du programme EXCITE, s’est produit au Millerntor Gallery Festival plus tôt cette année, et Pleasing se produira au SWN Festival à Cardiff, au Pays de Galles, en octobre. Ces dernières années, des groupes tels que Tuys, Edsun, Klein, Bartleby Delicate, MAZ, C’est Karma, CHAiLD, Ptolemea et DasRadial ont également joué sur les scènes de festivals partenaires internationaux tels que MS Dockville (Allemagne), Sørveiv Festival (Norvège), SPOT Festival (Danemark) et Sonic City (Belgique).

Culture the Kid
Lorsqu’on lui demande pourquoi il fait de la musique, Culture the Kid, rappeur et chanteur luxembourgeois d’origine brésilienne, répond que « c’est pour laisser une trace ». Il n’y a pas de limites aux sons que Culture the Kid utilise pour dépeindre toutes les pensées et les émotions de son existence. Son train de pensée, qu’il qualifie de « ligne express », est la force principale de ses explorations constantes de la peur et de l’ego, un leitmotiv qui se retrouve dans toutes ses compositions. Il débute sa carrière en tétant protégé des rappeurs old-school luxembourgeois, puis gravite lentement vers des sphères plus expérimentales et progressives du rap, sans pour autant oublier ce qui a fait la grandeur du genre. Culture the Kid est fier de sa plume et n’hésite pas à recourir à des métaphores grandioses et à des formules complexes pour faire passer son message. Parlant couramment six langues, il a choisi l’anglais, le portugais et le français pour transcrire ses pensées. Son énergie débridée lors de ses concerts ne laisse personne indifférent, car il oscille entre ego trips flamboyants et introspection profonde. Culture the Kid a été repéré dans de nombreux lineups parmi de grands noms tels que OG Keemo, Ninho, Luidji et NeS, et a fait les premières parties d’artistes tels que Selah Sue ou MC Cabelinho. Culture the Kid souhaite approfondir son héritage brésilien dans ses futurs projets, à diversifier son public cible, et à développer d’autres collaborations avec le Nu Jazz Band Jambal.

Vos réglages cookies empêchent le chargement de ce contenu. Pour avoir accès, veuillez
" frameborder="0" allowfullscreen data-requires-vendor-consent="Youtube">

Pleasing
En 2018, un saut dans l’inconnu a poussé l’artiste luxembourgeois Patrick Miranda à chercher autre chose. C’est ainsi que Pleasing a vu le jour, en collaboration avec Xavier Hofmann et Sacha Ewen. En proie à la dépression, Patrick a canalisé cette expérience difficile pour ouvrir la voie à une expression personnelle unique. Cette nouvelle perspective n’a pas seulement élargi ses possibilités dans l’industrie musicale, mais a également soulevé des questions profondes sur la vie et la mort. Malgré une vie qui semblait conforme à ses désirs, Patrick se sentait incomplet et confronté à l’ultime question de l’existence. Pendant un moment, il a flirté avec l’idée de la mort, se trouvant en équilibre sur une corde au-dessus du vide. Pourtant, quelque chose en lui a réveillé un désir de créer de l’art dans une situation aussi absurde. Ce profond désir de non-existence s’est alors mêlé à des guitares hurlantes, des cris désincarnés et des tambours explosifs.

C’est là que réside la magie de Pleasing : transformer l’insignifiance en un puissant moteur de création authentique. Pleasing cherche à ressentir une brise apaisante tout en traversant des périodes turbulentes. Avec des performances aussi brutes qu’émotionnelles et poétiques, Pleasing offre une suite solide à leur album de 2021 « In the Mood for Super Dark Times » avec leur nouvel EP « For Us to Escape » mêlant pop-rock et post-hardcore.

Vos réglages cookies empêchent le chargement de ce contenu. Pour avoir accès, veuillez
" frameborder="0" allowfullscreen data-requires-vendor-consent="Youtube">