Livres du Luxembourg 2024

Ce printemps, Kultur | lx – Arts Council Luxembourg donne à découvrir la diversité du paysage littéraire et éditorial luxembourgeois avec un stand national à la Foire du livre de Bruxelles.

Du 4 au 7 avril, 5 maisons d’éditions luxembourgeoises (Black Fountain Press, Capybarabooks, Hydre Edition, Kiwi E.LG et Passa Parola Editions) ont souhaité profiter de l’opportunité de se présenter à la Foire du Livre de Bruxelles avec leurs nouveautés francophones en littérature et ouvrages de non-fiction et jeunesse (Shed1, Stand 150).

Pour soutenir la circulation des productions luxembourgeoises, Kultur | lx offre aux maisons d’édition étrangères des aides à la publication et à la traduction. Vous trouverez plus d’informations : Aide à la traduction – Kultur | lx et Aide à l’édition – Auteur.rice.s luxembourgeois.es auprès d’éditeur.rice.s étranger.ère.s

Nous serions heureux de vous guider à travers les opportunités du secteur de l’édition luxembourgeoise.

Contact :
Brian Bailey, chargé de projet, Littérature et édition
Brian.bailey@kulturlx.lu | +352 621 730 960

Illustration © Lisa Junius
Les éditeur.rice.s

5 maisons d’éditions luxembourgeoises seront présente à la Foire du Livre de Bruxelles avec leurs nouveautés francophones en littérature et ouvrages de non-fiction. 

BLACKFOUNTAIN PRESS
L’objectif de Black Fountain Press est d’offrir une plateforme aux auteurs qui préfèrent s’exprimer en anglais plutôt que dans les langues traditionnelles du Luxembourg. Les écrivains de toutes les nationalités qui ont un lien quelconque avec le Luxembourg trouvent un intérêt auprès de Black Fountain Press. Black Fountain Press souhaite ouvrir les portes aux auteurs, poètes et auteurs de théâtre qui n’ont pas encore pu atteindre le lectorat multiculturel du Luxembourg. Black Fountain Press souhaite également aider les auteurs luxembourgeois établis à dépasser les frontières et à atteindre un plus grand nombre de lecteurs en traduisant leurs œuvres en anglais. Black Fountain Press a été fondée en 2017 dans le but de promouvoir la littérature anglophone au Luxembourg et à l’étranger.
Contact :
Anne-Marie Reuter | anne-marie.reuter@blackfountain.lu
blackfountain.lu

CAPYBARABOOKS
Le capybara ou cabiai (cochon d‘eau), originaire d’Amérique du Sud, aime passer son temps le derrière plongé dans l’eau rafraîchissantes tandis que son nez dore au soleil. Le charme de cette sympathique créature a conduit les fondateurs de la maison d’édition à en faire leur animal héraldique. Depuis, elle trône sur chaque publication, qu’il s’agisse de littérature, d’un ouvrage spécialisé ou d’un guide de voyage.
Contact :
Susanne Jaspers | jaspers@capybarabooks.com
capybarabooks.com

HYDRE EDITIONS
Hydre Éditions, qui tire son nom du serpent mythologique à plusieurs têtes, est une maison d’édition littéraire bilingue (français-allemand), fondée au Luxembourg en 2012, au profil littéraire ambitieux, publiant des auteurs contemporains luxembourgeois au style dense et dont les thèmes offrent une vision insolite de notre monde.
Contacts :
Ian De Toffoli | ian.detoffoli@hydreditions.eu
Jeff Thoss | jeff.thoss@hydreditions.eu
HydreEditions.eu
*Hydre Edition participe au programme Ateliers Editer en Francophonie

KIWI E.L.G.
KIWI E.L.G. est une maison d’édition de bandes dessinées et de livres illustrés destinés à la jeunesse traitant de sujets divers, tantôt drôles, tantôt instructifs. La majorité de nos livres ont une partie dossier en lien avec l’histoire traitée. Cela permet de s’instruire tout en se divertissant.
Contact :
Ikuko Ikeda | ikuko.illustration@gmail.com
editionskiwi.fr

PASSAPAROLA EDITIONS
Les éditions PassaParola a été fondée au sein de PassaParola a.s.b.l., l’association association sans but lucratif créée au Luxembourg en 2004 par Paola Cairo, Maria Grazia Galati et Paolo Travelli. La maison d’édition a pour but de promouvoir les produits éditoriaux liés à l’émigration italienne, à la littérature et aux auteurs au Grand-Duché.
Contact :
Maria Grazia Galati | mariagraziagalati@gmail.com
passaparola.info

Les auteurs en lecture

Vendredi 5 avril | de 15h à 15h45 + signature 16h à 17h (sur le stand suivi d’un cocktail)
Scène Savoirs, Foire du Livre de Bruxelles
Rencontre et lecture: « L’architecture des temps instables »
Auteurs: Jean Portante, Antoine Pohu
Modération : Rachele Gusella (chercheuse en littérature)

Deux auteurs luxembourgeois réfléchissent sur l’état actuel du monde à travers un monologue qui est un cri d’effroi et de rage devant l’état du monde et un roman polyphonique qui tisse un arc narratif allant de Virgile à la crise migratoire européenne.

Antoine Pohu (1999) est un écrivain luxembourgeois d’expression française. Il compte à son actif quelques nouvelles, publiées dans des revues littéraires et des ouvrages collectifs, ainsi qu’un premier roman, La Quête, paru chez Op der Lay en 2020.
En parallèle à ses études en arts du spectacle vivant à l’Université libre de Bruxelles,
il commence à travailler sur des projets théâtraux et performatifs, que ce soit par l’écriture, la pratique de la dramaturgie ou la programmation artistique.

Nous sommes celleux qui marchent dans la ville, Antoine Pohu (Capybarabooks, 2023)
Ce monologue est un cri d’effroi et de rage devant l’état du monde, l’inaction des politiques face à l’urgence et le manque d’écoute de dirigeants de plus en plus autoritaires.

Jean Portante est né en 1950, à Differdange, de parents italiens. Il vit à Paris depuis 1983. Son œuvre, riche d’une quarantaine de livres – poésie, romans, essais, pièces de théâtre – est largement traduite. En France, il est membre de l’Académie Mallarmé, au Luxembourg, il est membre de l’Institut Grand-Ducal. En 2003, il a reçu en France le Prix Mallarmé pour son livre L’Étrange langue. En 2011, il a été couronné du Prix Batty Weber au Luxembourg, pour l’ensemble de son œuvre. Ses livres sont publiés essentiellement au Castor Astral (France) et chez Phi (Luxembourg), mais également dans une bonne vingtaine d’autres pays. Depuis plus de trente ans, il exerce une activité de traducteur littéraire

Une dernière fois, la Méditerranée, Jean Portante (Éditions Phi, 2023)
« Une dernière fois, la Méditerranée » clôt la trilogie ouverte en 2013 par « L’Architecture des temps instables » et prolongée en 2019 par « Leonardo ». Un père reconstitue le voyage d’Énée de la Méditerranée avant de mourir en mer.