Actualités

17.06.2024 #arts visuels #biennale #newsKulturlx

Pavillon du Luxembourg | Résidence et performance : Célin Jiang

Exhibition view, Luxembourg Pavilion, A Comparative Dialogue Act, Andrea Mancini & Every Island, Biennale Arte 2024, © Delfino Sisto Legnani - Dsl Studio, 2024

L’artiste-chercheuse française Célin Jiang (née en 1993, France) sera la prochaine artiste en résidence au pavillon luxembourgeois de la Biennale de Venise. Le programme de résidence aboutira à une performance présentée pour la première fois par l’artiste au sein du Pavillon. Jiang sera en résidence du 24 et le 30 juin 2024, et présentera sa performance de 50 minutes les 29 et 30 juin dans le pavillon à 15h00 et 17h00. Le Pavillon restera accessible au public pendant les dates de la résidence, l’invitant à participer directement dans le processus de recherche artistique.

Le pavillon luxembourgeois, nommé A Comparative Dialogue Act, est une collaboration entre l’artiste italo-luxembourgeois Andrea Mancini et le collectif multidisciplinaire Every Island. Le pavillon est élaboré comme une infrastructure permettant la transmission du son – un espace de production collaboratif qui bouscule le concept établi d’auteur comme artiste individuel en présentant un ensemble d’oeuvres où les artistes se dessaisissent de leur ego au profit d’une exploration approfondie de la créativité collective à travers le médium du son. Durant la durée de la Biennale, le pavillon accueillera quatre artistes qui produiront et présenteront une performance sonore, élargissant ainsi la définition de l’oeuvre d’art collective. Après Selin Davasse, Célin Jiang sera la seconde artiste en résidence dans le Pavillon.

Dans le cadre de la Biennale de Venise 2024, au sein du Pavillon du Luxembourg, Célin Jiang, explorera les esthétiques du transcendantalisme numérique et de l’opulence rococo. Cette résidence se conclura par deux performances immersives intitulées « Trans Techno Rococo », activées par l’avatar de l’artiste, Bisou Magique 茜茜(Qiànqiàn). Ces performances offriront au public une plongée profonde dans l’univers sonore de l’artiste, où chaque note et chaque silence raconteront une histoire philosophique et esthétique.

En intégrant des enregistrements de sons tels que les mélodies du hulusi (húlúsī, 葫芦丝), ainsi que des bruits capturés dans des contextes artificiels et naturels, l’artiste les transforme en oeuvres sonores immersives. Cette démarche critique permet d’examiner les relations de pouvoir, de réinterpréter les mémoires collectives, et de proposer une réflexion poétique sur notre époque. Son approche démontre comment ces sons, une fois retravaillés et recontextualisés, deviennent des outils puissants pour explorer les dynamiques de pouvoir et de surveillance.

L’approche de Célin Jiang s’ancre dans une exploration cyberféministe et décoloniale. Elle examine comment les gestes sonores peuvent tisser des liens entre différentes cultures et temporalités, évoquant des récits transculturels et des mémoires partagées. Ses créations sonores et performances interrogent les identités multiples et les dynamiques de pouvoir, de surveillance et de contrôle, tout en offrant une réflexion critique et poétique sur notre époque.

Lors de la Biennale de Venise, Célin Jiang réalisera des performances qui inviteront le public à une écoute profonde et à une méditation sur l’identité et la mémoire. En participant au projet A Comparative Dialogue Act, elle contribuera à une bibliothèque sonore commune, enrichissant le tissu social et culturel du pavillon. Ses oeuvres redéfiniront notre perception de l’art sonore, révélant les potentiels cachés des matériaux sonores et offrant une réflexion poétique sur notre réalité sociopolitique.

Programmation artistique
A Comparative Dialogue Act mobilise le son comme outil permettant d’aborder l’identité et la recherche artistique depuis différentes perspectives. Quatre artistes émergents, venus d’horizons divers, s’y associent pour une collaboration inédite : la musicienne et performeuse espagnole Bella Báguena, l’artiste française transdisciplinaire Célin Jiang, l’artiste turque Selin Davasse et l’artiste suédoise Stina Fors. Leurs démarches, différentes mais concordantes, sont autant de manières d’envisager les nombreux points de rencontre entre identité, performance et son.

Les artistes ne se croiseront jamais physiquement au cours de leurs résidences respectives : elles partageant une bibliothèque de son constituée avant l’ouverture de la Biennale comme base de leur travail et laisseront chacune une trace de leur passage. Ainsi, à la fois puisant dans une bibliothèque sonore existante et en constituant à son tour une nouvelle, chaque artiste produit un paysage sonore, synthèse de son propre travail et des traces laissées par ses pairs.
En associant ces voix singulières, A Comparative Dialogue Act compose une oeuvre d’art sonore aux contours flous, visant à repousser les limites de la production artistique contemporaine.

Commissaire nommé par le ministère de la Culture, Luxembourg
Kultur | lx – Arts Council Luxembourg
Organisateur
Mudam Luxembourg – Musée d’Art Moderne Grand-Duc Jean
Curatrice
Joel Valabrega, Mudam Luxembourg – Musée d’Art Moderne Grand-Duc Jean
Curatrice assistante
Nathalie Lesure, Mudam Luxembourg – Musée d’Art Moderne Grand-Duc Jean
Artistes
Andrea Mancini et Every Island

60th International Venice Biennale
Luxembourg Pavilion, Arsenale, Sale d’Armi 1er étage,
Sestiere Castello, Campo Della Tana 2169/F, 30122 Venice
20 avril au 24 novembre