Actualités

20.06.2022 #arts visuels #newsKulturlx

Yann Annicchiarico : Lauréat de la Bourse publication et documentation d’artistes 2022

"solitude dans l'endécaèdre", Serge Ecker (2022).

Le 17 mai 2022, le comité de sélection Arts visuels de Kultur | lx s’est réuni pour étudier les candidatures à la Bourse publication et documentation d’artistes. Le comité a sélectionné à l’unanimité le projet de Yann Annicchiarico, intitulé Nothing ever ends. La publication doit voir le jour en septembre prochain. Félicitations au lauréat !

Biographie
Yann Annicchiarico (1983, Luxembourg) a présenté des expositions personnelles au KIT – Kunst im Tunnel à Düsseldorf (2020), à Nosbaum Reding Projects à Luxembourg (2019) et au Centre des Arts Pluriels à Ettelbruck (2018) ainsi que des expositions collectives au MUDAM – Musée d’Art Moderne Grand-Duc Jean à Luxembourg (2021) et au Museo Archeologico del Chianti Senese en Italie (2019). Il est artiste-chercheur associé au groupe ACTH – Art Contemporain et Temps de l’Histoire, en partenariat avec l’école des Beaux-Arts de Lyon depuis 2011. Il a effectué des résidences d’artiste à la Fonderie Darling à Montréal (2019) et à la Villa Médicis, Académie de France à Rome (2015). L’artiste a reçu la bourse Francis-André en 2020 pour sa première exposition monographique en institution publique présentée au KIT – Kunst im Tunnel à Düsseldorf. Son travail a été choisi pour le programme New Positions de l’Art Cologne en 2019. Il vit et travaille à Luxembourg.

Présentation de l’œuvre
« L’œuvre de Yann Annicchiarico s’adresse à notre perception et confronte notre nature humaine à des mondes qui lui sont inaccessibles. Indissociable d’un corps stationnaire ou en mouvement qui explore un espace, l’acte de voir est dans le travail d’Annicchiarico le vecteur d’une prise de conscience des limites de notre entendement, et par là même de leur dépassement. Un glissement de l’intelligible au sensible s’opère lorsque nous saisissons l’impénétrabilité de dimensions qui nous sont étrangères mais que nous côtoyons pourtant. Interagissant avec leur environnement dans un jeu d’imbrication d’échelles et de temporalités différentes, les propositions spatialisées de Yann Annicchiarico permettent d’expérimenter physiquement la sensation d’être situé sur un seuil, de se trouver dans un entre-deux. Son œuvre peut cependant s’accommoder du hasard ; l’impromptu et l’accident y ont leur place. Dans Entre géométrie, noir de fumée et papillons de nuit (2014), l’insecte, visiteur inattendu, a pénétré à l’intérieur d’une constellation miniature que l’artiste avait créée en noircissant à la fumée de bougie les parois de verre d’un dodécaèdre. Le papillon avait laissé les marques de son passage dans la pellicule de suie. S’en apercevant le matin suivant, plutôt que d’effacer toute trace de cette manifestation étrangère, l’artiste avait préféré en conserver le témoignage en fixant sur le fond noir les fines stries blanches, qui matérialisaient de la sorte le règne d’une autre espèce. Depuis, le papillon de nuit intervient régulièrement dans la pratique de l’artiste. Il est pour lui « l’activateur de l’écart entre deux mondes ». ” Clément Minighetti

Présentation du projet de bourse
L’ouvrage Nothing ever ends s’inscrit dans une collection d’éditions du groupe de recherche ACTH travaillant au sein de l’Ensba (Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts) de Lyon et qui sera diffusé par les éditions des Presses du Réel. Cet ouvrage s’inscrit dans un environnement qui a accompagné l’évolution de la démarche de l’artiste pendant près de dix ans : de ses débuts, immédiatement après l’obtention du DNSEP (Diplôme national supérieur d’expression plastique, 2010), jusqu’à l’accomplissement d’un cycle de recherche respectant le rythme propre au développement d’un travail d’artiste, avec l’obtention d’un DSRA (Diplôme supérieur de recherche en Art) en 2021.

Nothing ever ends réunit des travaux des années récentes formant un corpus d’œuvres cohérent fondé sur une démarche désormais identifiable qui a su s’inscrire dans le monde de l’art au cours de projets d’exposition monographiques et collectifs. L’édition retrace les étapes essentielles de cette évolution. Elles sont accompagnées d’entretiens nés à l’occasion des expositions. Les références artistiques et théoriques sont abordées au cours de dialogues, tandis que des points de vue singuliers sur le travail sont portés par différents textes commandés à l’occasion de ces expositions. Cette première parution en langue française est traduite en anglais de manière à permettre la diffusion à un public large. Une attention particulière est portée aux photographies, en couleur et en pleine page. Cette édition est co-produite avec l’Ensba de Lyon, elle a été rendue possible grâce aux contributions de KIT Düsseldorf et MUDAM Luxembourg dans le cadre des expositions produites.

Déclaration du jury
« Le projet de publication soumis est de grande qualité, ambitieux qui remplit parfaitement les objectifs du dispositif de Bourse proposé par Kultur | lx. Il montre l’évolution du travail de l’artiste en même temps qu’il en souligne les aspects liés à la recherche. Les collaborations extérieures sollicitées aussi bien que l’éditeur sont de haute volée. »

Prochain appel à projets pour la Bourse publication et documentation d’artistes :
Lancement de l’appel à projet le 27 juin, date limite de candidature : 18 septembre 2022.